TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par edouard le Jeu 12 Sep 2013 - 20:38

tic, tac, tic, tac... Wink

edouard
Pro
Pro

Nombre de messages : 290

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par Cyril M le Ven 13 Sep 2013 - 5:46

Portettri
avatar
Cyril M
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1937
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par rednights le Ven 13 Sep 2013 - 12:35

mollets rasés, sac pret, vélo in ze car, un p'tit caca trouille avant le départ et y a plus qu'à !
avatar
rednights
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 542
Age : 44
Localisation : pas loin derrière
Spécialité : la pizza et les croque-mr
Humeur : la patate !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par Cyril M le Ven 13 Sep 2013 - 15:43

tu as un slip propre ?
avatar
Cyril M
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1937
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par gwen le Ven 13 Sep 2013 - 18:40

Allez PORTET TRI !!!!!!!

Eclatez vous les gars, c'est une super course.
avatar
gwen
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 149
Localisation : Plaisance du Touch
Spécialité : la sieste et le single malt

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par Cyril M le Ven 13 Sep 2013 - 21:41

et on se régale ! On pensera à vous les copains !
avatar
Cyril M
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1937
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par rednights le Lun 16 Sep 2013 - 9:28

A ma grande surprise, j'ai super bien dormi vendredi soir mais pas bien samedi soir, bon là je m'y attendais puisqu'avec la fatigue on dort pas frocément facilement. Bref reveil facile à 5h samedi, pendant que je mangeais tout seul dans la salle de bain de l'hotel, pour n epas déranger la famille, je me demandais quand meme ce que je foutais là !

5h45 je pars pour le parc à vélo, je m'installe avec les autres, c'est plutot calme, chacun se prépare de son coté. Je vois Seb et Patrice. Petit briefing rapide et on file sur la plage dans la nuit. Echauffement rapide, l'eau est bonne, pas de vagues, on en voit pas toutes les bouées mais on sait à peu pres ou on doit aller.

A 7h15, les hostilités démarrent dans la pénombre mais ça va se lever rapidement, je pars dans les 1ers, au bout de 400m, on se chiffonne avec un mec, faut dire que ça frottait pas mal depuis quelques temps, après quelques amabilités, on est reparti, il a nagé un peu plus à gauche et tout est allé pour le mieux, il l'aurait fait avant, ça aurait été beaucoup mieux. A part ce petit pb, je n'ai pas été géné, j'ai pu nager à mon rythme tout le long. Au bout de 2500m je commence à avoir froid et mal aux yeux à cause des lunettes trop serrées, à 3000m je me demande si je fais pas une hypo mais j'oublie tout ça en sortant de l'eau, 16ème à priori mais ça je ne le sais pas.

Je prends mon temps pour me sécher, manger, je pars en trifonction, il fait bon et ça devrait se lever. Et c'est parti pour 184 km de vélo. Parcours roulant notamment sur les 30 premiers km, j'essaie de ne pas m'emballer, il reste pas mal de km à faire. Du 35eme au 80ème km, quelques bosses s'enchainent, mais ça me convient tres bien, elles sont plutot courtes, le revetement est digne de la ligne droite qui mene à Venerque. Sur le parcours, il y a 4 portions qu'on emprunte dans les 2 sens ce qui permet de croiser ceux qu'on a devant et ceux qu'on a derriere, tres utile pour savoir où on se situe. Je boucle les 1ers 90km en 2h48 et je repars pour un tour, les jambes tournent bien, j'arrive à m'alimenter comme je l'avais prévu meme si au bout de 4h45, la derniere barre a du mal à passer, je sais que c'est la derniere, je fais un effort ensuite je passe au gel. Je me suis vraiment régalé sur le vélo, et quand à l'arrivée, on m'annonce 15ème, j'ai la banane !

Je démarre la course à pied, et je suis tres surpris, les jambes tournent nickel, ça va bien, pas de douleurs mais je sais que ça va etre long et surement la partie la plus dure de la journée .... On est encouragé par les copains, la famille, par les spectateurs mais aussi par les mecs qu'on ne connait pas et qui font le half, ça n'arrete pas, ça donne du courage. Tous les 10 km, je croise Seb, il court bien le bougre, toujours le meme rythme, il semble etre bien. Jusqu'au 20eme, ça va pas mal mais après ça devient dur. Notamment quand il y a de moins en moins de monde sur la cap, petit à petit les gars du half finissent leur course et avec ça il y a de moins en moins de repere, de moins en moins d'encouragements et ça devient de plus en plus dur. Au 32eme km, j'ai un coup de pas bien du tout, je marche pendant 3 bornes, derriere les lunettes je ferme les yeux et je pense meme à pioncer, Seb me reprend, il a une bonne foulée, le bon tempo, je continue de marcher jusqu'au 34eme et je repars en serrant les dents. Il ne reste que 7 km, encore un effort et c'est fini.

10h59, je passe la ligne avec mon fils, et là tout va mieux, je n'ai plus sommeil, c'est terminé, et ça fait du bien quand a s'arrête. Maintenant je peux boire une biere et bouffer autre chose que des pates, des barres et du gel !!!
avatar
rednights
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 542
Age : 44
Localisation : pas loin derrière
Spécialité : la pizza et les croque-mr
Humeur : la patate !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par CHICKEN RUN le Lun 16 Sep 2013 - 9:30

Les résultats complets en page résultat.
Le temps T1 semble correct (j'ai enlevé la combi sous la douche de la plage, je vous vous mets tous minables ah ! Ah !, et notons une fois de plus que Patrick a toujours des progrès à faire) ; Ne pas tenir compte de T2, il n'est de toutes façons pas compris dans la somme des temps.

Pour Portet :


PlaceDossardNomClubCat.NatationT1VéloT2Course à piedTps. tot.Retard
162341  Marc, Guigues JeanPORTET TRIATHLONV300:35:09 (144)04:4203:02:39 (135,+9)25:04:0002:00:23 (196,-54)05:42:53à 1:18:13
172343  Edouard, PauxPORTET TRIATHLONS400:37:10 (217)04:4402:51:12 (58,+159)24:33:0002:11:17 (254,-158)05:44:23à 1:19:43
252340  Bertil, MinnePORTET TRIATHLONV100:37:36 (233)04:0703:19:24 (242,-9)31:31:0002:14:24 (263,-19)06:15:31à 1:50:51
27344  Christophe, LenfantPORTET TRIATHLONS300:31:40 (44)02:4402:47:06 (41,+3)21:1001:35:35 (30,+1)04:57:05à 32:25
96342  Patrick, CodronPORTET TRIATHLONV100:36:47 (198)04:5603:05:53 (167,+31)20:1601:36:51 (35,+139)05:24:27à 59:47
101339  Jean-Marc, PouletPORTET TRIATHLONV300:33:42 (102)01:5602:53:36 (76,+26)25:21:0001:56:56 (174,-100)05:26:10à 1:01:30
121345  Bruno, LoubariePORTET TRIATHLONS400:37:59 (236)03:4503:03:38 (147,+89)22:3001:46:05 (85,+73)05:31:27à 1:06:47
135141  Patrice, BonnettePORTET TRIATHLONV101:35:09 (153)04:5507:30:03 (141,+12)31:04:0004:46:19 (111,+32)13:56:26à 4:26:06
1772  Sebastien, LarcherPORTET TRIATHLONS401:18:42 (130)03:5105:54:16 (16,+114)23:3603:34:22 (14,+14)10:51:11à 1:20:51
2273  Olivier, TorresPORTET TRIATHLONV101:00:32 (16)06:3005:53:28 (15,+1)24:48:0003:58:21 (43,-29)10:58:51à 1:28:31


Dernière édition par GANDALF007 le Lun 16 Sep 2013 - 10:32, édité 1 fois
avatar
CHICKEN RUN
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1839
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par CHICKEN RUN le Lun 16 Sep 2013 - 9:48

rednights a écrit:A ma grande surprise, ... c'est fini. 10h59, je passe la ligne avec mon fils, et là tout va mieux, je n'ai plus sommeil, c'est terminé, et ça fait du bien quand a s'arrête. Maintenant je peux boire une biere et bouffer autre chose que des pates, des barres et du gel !!!
Vraiment un grand bravo. Dommage pour le calage final, tu avais encore l'air bien lorsqu'on t'a croisé pour la dernière fois.
Pour la récup, un petit truc sympa : des gels en barres goût pâtes, on trouve plusieurs parfums : Tomate, beurre, tomate-beurre, beurre-tomate, et parfois fromage...
Allez bonne récup, tu verras, samedi tu vas péter la forme !

Et SEB, alors vraiment un grand respect : un petit marathon en 3h34... Après les 180km de vélo... Ah oui ! Je vois la tactique : plus vite fini, plus vite fini !

Et Patrice, on ne t'a pas beaucoup vu, on ne savait pas où tu en étais... Bravo pour la finition en tous cas, sur ce parcours vélo éprouvant quand même. Je suppose que les crampes s'étaient invitées sur la CAP !
avatar
CHICKEN RUN
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1839
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par Kris le Lun 16 Sep 2013 - 12:31

Un p'tit post pour féliciter tous les finishers ! Cette course est belle, trés belle et en même temps difficile. Bravo à tous !!! cheers 

PS : Si il devait y avoir un désistement ce week-end pour la course par équipe à la ramée, sachez que je suis dispo pour remplacement si besoin. A pluche.....
avatar
Kris
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 309
Age : 41
Localisation : Villate City
Spécialité : La pancarte ...
Humeur : Yellowww !

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par CHICKEN RUN le Lun 16 Sep 2013 - 15:03

Aller, mon petit CR de course :

Arrivée vendredi soir au camping Chabau Berria, quasi vide. Pasta party avec Bertil, promenade digestive vers le bord de mer (non Bertil, on ne s'arrête pas à "la Guinguette" !), coucouche panier sous la tente. Bertil ne ronfle pas, ça va. Mais l'autoroute, lui, ronfle à mort : je témoigne qu'il y en a des camions qui circulent entre France et Espagne, et toute la nuit ! Quant aux trains, il n'y en a qu'un seul au petit matin je crois... Bref, pas trop fermé l’œil de la nuit.

Réveil à 7h, petit caca, petit dèj, démontage pliage de la tente Décat 2" (20mn plutôt), règlement du camping, repetit recaca, et hop, 9h15, il est plus que temps d'enfourcher le vélo pour rejoindre l'AT.

A l'AT, c'est un peu le souk pour trouver l'entrée (on ne m'avait pas dit qu'il y avait aussi une épreuve de CO, mais après coup, il parait que le plan d'accès était dans la poche dossard : j'avais qu'à regarder mieux, au temps pour moi). On ne rentre pas avec son sac, il faut donc se préparer à l'entrée. Dont acte. Gymnase déjà plein, placement libre, les derniers n'ont plus le choix, il faut se placer dehors : pas de pluie, juste à côté de la sortie, c'est finalement pas si mal, bien qu'un peu serré. Pas de numérotation, ce sera un peu le bordel pour retrouver sa place au retour du vélo, mais pas d'anticipation. Je voulais déposer mes shoes à la nat, mais qqu'un dit que ce sera le bordel pour les retrouver à la sortie. OK, je reviendrai pieds nus.
NAT
Bon, départ. L'océan est peu agité. Dommage, j'aime quand ça bouge un peu, l'eau est bonne, salée comme il faut. Nouveau parcours pour moi, avec cette première bouée à 30m de la plage (et 330 gusses au départ), ça promet. Pareil pour les 2 suivantes très proches aussi. POUM ! Départ... bouée 1 OK, bouée 2 ça bouscule pas mal... Je suis sur l'extérieur, près de la jetée... Pourquoi chaque fois que je relève la tête, la 3 reste toujours très à droite ? Bon sang mais c'est bien sûr : un petit (mais sensible !) courant latéral vers le sud. Au prochain tour donc, bien penser à piquer à l'intérieur et viser à droite de la bouée 3. Ah, mais cette année, c'est un seul tour sur le L. Tant pis. Le reste de la natation se fait avec quelques frottements (par exemple : y'a un bourrin qui dérive à gauche, coupe ta route, tu le frottes un peu juste histoire de le remettre dans le bon chemin, mais bien entendu "l'agressé" d'envoyer de grands coups de battoirs et de lattes pour t'en mettre un peu plus dans la gueule)... Fin de la natation, rapide quand même : Olivier (et son Garmin) confirmera peut-être : vu les chronos et le tracé sur Google, et comme prévu avant la course, la distance natation n'y était pas sur le L : autour de 1600m à la place des 1900m annoncés.

La plage, la douche, je perds un peu de temps et des places car j'enlève la combi sous la douche ; en passant devant le mur des lamentations (celui avec les chaussures en haut en bas), je me dis que j'aurais dû les laisser là, c'était très bien ; courir pieds nus ne me dérange pas trop, mais pas sympa pour les talons.
VELO
Partie cyclo : ben c'est dit, c'est bien une cyclo : après 10km, les groupes se forment et deviennent de plus en plus compacts : pas vu un arbitre avant le km40. Ensuite, un arbitre a "chassé" derrière le groupe dont je faisais partie pendant au moins 10 km, mais n'est pas intervenu. J'aurais eu mes cartons, j'aurais commencé par me servir un jaune à moi même, puis à 20 autres, et plusieurs rouge directs. Comme je navigue plutôt derrière (impossible autrement : chaque fois que je passe devant, la totalité du groupe repasse après 500m), je reste quand même un peu à l'écart, mais ne veux pas lâcher complètement le groupe (bien compact devant !), je joue avec le feu, je sais que la moto va fondre sur nous... Ben non...  Voilà le ravito du 50km, après le rond point : comme je m'arrête pour un bidon et une barre, je vois le groupe de 25 qui s'éloigne, je l'aurais en ligne de mire jusqu'à la montée finale et dans les 1/2 tours, mais je suis (enfin) seul pour la fin du parcours. La montée du 70e km : les crampes qui font leur entrée, pas en fanfare, mais bien présentes. Allez, tout à gauche, il faut gérer encore avant la descente finale. Et une grosse ombre pour la CAP à venir.

Retour AT, pas facile de trouver son emplacement (une combi noire, une paire de running, y'a que ça de partout !), juste la couleur des semelles des shoes pour s'y retrouver... Oui, là ! YES ! En moins d'une minute !
CAP
La mise en route est difficile, les crampes sont bien là. Et je pense à l'abandon. Mais je ne suis pas le seul, et déjà certains s'arrêtent pour s'étirer. Je n'en suis pas encore là, alors attendons l'extrême onction  limite. Arrêt à tous les stands, isostar, bananes... Le train est lent, mais ça passe. Il y a pas mal d'encouragements, ça fait plaisir. Le km13 est fatal, avec une forte crampe ischio. J'essaie d'étirer lentement, mais ça déclenche la crampe du quadri interne : classique, mais très très douloureux, et bien sûr arrêt complet pendant qq minutes. Sur une jambe, je rejoins enfin le stand situé à 20m, banane, et isostar, et ça repart tant bien que mal. Patrick me double au 17e km avec un petit sourire (que je n'arrive toujours pas à décrypter, genre : "Moi ça va, et toi ???" ou bien "Les vieux à la lanterne !").
Ce petit jeu jusqu'au passage de la ligne d'arrivée. Délivrance... Mais happy !
Les copains arrivent tous dans les mêmes temps, le temps justement de filer un comprimé à Bruno (qui ne rigole mais alors pas du tout contre la barrière, genre : allongé sur le bord d'une route espagnole près de Cadaquès), je suis pas sûr qu'il pourrait là maintenant s'enfiler un flan à la mode "Bruno").

Douche, récupération du vélo et du sac, toujours un peu le bordel pour repartir, à vélo, vers le camping, retour à Toulouse, en voiture, dans la foulée sans problème. La nuit est aussi difficile, je suis encore dans la course. Récup à la piscine lundi soir.

Pour résumer :

Cartons verts :
Temps idéal : nuageux, sec, doux (Vent défavorable se renforçant en fin de vélo)
Paysage
Nat en mer
Les 1/2tours qui permettent de se situer (au début...)
Ravitos nombreux, et bien achalandés
La douche dans l'AT

Cartons jaune :
Emplacement non numérotés dans l'AT
Nombreuses possibilité de tricher sur les parcours : pas de comptage ni de pointage des tours et/ou des 1/2 tours. Il est particulièrement aisé de ne pas aller au bout des boucles (à multiplier par le nb de 1/2 tours)
Gymkana en CAP autour de l'arrivée pour passer sous les tunnels
Ravito du km50 en vélo en début de descente : dur de s'arrêter
La CAP en double sens mais avec des passages très étroits et tournants à 90° sans visibilité : j'ai vu des collisions heureusement pas graves
Arbitrage moto insuffisant et quasi inefficace : drafting avéré

Cartons rouge : 
Des tricheurs qui utilisent les possibilités de couper le parcours. Un cas avéré sur le vélo L selon Bertil
Le drafting toujours particulièrement présent, pire qu'à Mimizan même ! Je peux témoigner de quelques clients qui ont fait l'intégralité du vélo roue dans roue
avatar
CHICKEN RUN
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1839
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par Patrick le Lun 16 Sep 2013 - 16:12

En avant pour mon CR !
 
Rentré de déplacement à Chambéry le vendredi soir, je m'enfile une platrée de pâtes à la maison, j'embrasse la petite famille, et hop en route pour Saint Jean, et son hôtel Ibis budget, où j'arrive à 23h15 et fait quelques aller-retours parking-ascenseur-chambre pour déménager tout le petit nécessaire du triathlète. Je prépare ensuite les affaires dans l'ordre pour le lendemain. Minuit, dodo. Je sais, Jean-Marc, faut que je travaille mes transitions, même celles d'avant l'épreuve...
 
Le samedi, debout à 7h, petit déj vite fait dans la chambre, récupération du dossard à 7h30 (personne, les ironmen sont déjà partis, les autres pas encore arrivés), balade vers la plage pour voir les nageurs, je vois sortir Olivier qui vient me serrer la main et file vers le parc à vélo, retour à l'hôtel (à 300m, cool) pour coller ses étiquettes partout, et à 9h, en route pour le parc à vélo, où je retrouve Edouard dans la queue, c'est le bordel, retard à l'ouverture, on nous annonce que ce n'est pas numéroté, qu'on n'a pas le droit de rentrer les sacs, tout va bien, quoi...
 
Bref, installation, retrouvailles avec JM, Bertil, départ pour la plage, retrouvailles avec Bruno, Christophe. Le soleil point et réchauffe nos combi noires, un petit tour dans l'eau pour faire pipi dans la combi (ça me tient lieu d'échauffement, je ne mise pas tout sur la natation !).
 
DEPART !!! Effectivement ça tabasse un peu aux deux premières bouées, mais pas plus que sur d'autres tri finalement, c'est un vrai bonheur de nager en mer calme comme ça, je me régale, je fais plutôt un bon temps (pour moi), j'ai lu plus haut qu'il n'y avait pas la distance, peu importe le plaisir était là.
Retour pieds nus au parc à vélo, j'enlève la combi dans la rue pour courir tranquille (pas sur les talons, JM, sur la pointe des pieds, tout en légèreté !) et sécher un peu. Après une transition maîtrisée de bout en bout, comme d'habitude (avec en bonus la discussion avec Edouard et un autre concurrent en se changeant), départ pour le vélo. Vous l'avez lu plus haut, le parcours est magnifique, exigeant sur la fin. Je me retrouve à côté de Bertil dans les premiers kilomètres, on passe notre temps à se doubler l'un l'autre, et à tenter de ne pas être en situation de drafting (il n'y a qu'à voir les temps de natation : presque 100 concurrents entre JM (102 ème) et moi (198 ème) en 3 minutes, tout ce petit monde se retrouve sur le vélo en même temps).
 
Mon but est de faire le vélo tranquillement, et de faire le semi sur la fatigue en moins d'1h30, pour voir si mon objectif du marathon en moins de 3 heures est faisable. Oui, mais... C'est la course, et après être parti sans effort excessif, je me retrouve apparemment plus frais que certains sur la fin, ça me motive de rattraper du monde et je finis un peu plus fort, et donc entamé.
Moi qui ne bois pas assez d'habitude sur le vélo, je me suis imposé de boire de la boisson énergétique tout les 1/4 d'heure, j'ai mangé un ou deux bouts de bananes, ça va bien de ce côté là.
 
Je démarre le semi en fanfare (15 à l'heure si les panneaux de kilométrage sont bien placés), erreur que je vais vite payer... Je croise Jean-Marc qui a une bonne avance, puis Edouard et Bruno, on se croisera souvent vu le parcours du semi (2 fois 10 km soit 4 aller-retours, autant le parcours vélo était top, autant là c'est pas terrible. Ca a l'avantage d'être resserré pour les spectateurs et les ravitos).
 
Je faiblis donc petit à petit avant la fin du premier 10 bornes, un petit arrêt caca dans les buissons me fait perdre 2 minutes, je rattrape doucement Edouard et Bruno, puis JM, ce qui m'étonne, il avait une bonne avance, j'ai faibli, il ne doit pas être à la fête non plus. Je me retrouve dans le deuxième tour au rythme de la première féminine de l'ironman, du coup un vélo nous ouvre la route, et puis c'est la fin pour moi, et elle continue, respect. Durant tout le semi j'aurais croisé et encouragé Olivier et Sébastien un certain nombre de fois.
 
Voilà, c'est fini, les copains arrivent petit à petit, on discute un peu, des blondes nous offrent du Red Bull, et puis retour au parc pour ranger, à l'hôtel pour la douche et le repos, et hop retour vers la ligne d'arrivée pour voir arriver les ironmen, je croise Patrice sur le pont, c'est le début de son deuxième tour, je cours quelques dizaines de mètres à ses côtés pour l'encourager. Je vois ensuite arriver Sébastien, discute un peu avec la charmante épouse d'Oliver (qui entame son dernier demi-tour), et part flâner dans les rues de Saint-Jean, erreur fatale qui me fera louper l'arrivée d'Olivier:  je suis revenu trop tard, et dans mon ignorance j'ai attendu une demi-heure en encourageant des inconnus, et en m'inquiétant d'une défaillance d'Olivier, avant d'aller voir sur la ligne d'arrivée pour le retrouver en famille, racontant déjà son exploit au téléphone...
 
Et enfin, rattrapé par une grosse fatigue, je suis allé chercher une pizza que j'ai mangé comme une merde dans ma chambre d'hôtel avant de me coucher tôt.
 
Bref, une belle course (je partage les cartons de JM), un beau souvenir, et maintenant récup jusqu'à dimanche prochain et le half de Baudreix, avec un vélo de 107 km dont le Soulor et l'Aubisque ! Comment vous dites déjà ? VENGA VENGA VENGA !
avatar
Patrick
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 464
Age : 44
Localisation : Plaisance
Spécialité : CaP
Humeur : de rire

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par Cyril M le Lun 16 Sep 2013 - 16:36

félicitations à tous ! Ca me fait un petit quelque chose de nouveaux IronMans et de voir plein de monde sur ces épreuves. En fait, ce n'est pas mal cette formule qui en plus a le mérite de ne pas être trop chère en comparaison des IM ou même challenges. 

Olivier, tu ne m'a pas déçu par tes temps et je pense que c'est très conforme à ce que je connais de toi. D'ailleurs, nous avons à peu près les mêmes temps (Barcelonne pour moi) ; à 5 min pour la natation, idem à vélo (sauf que pour moi c'était plat) mais 30 min en cap. Bah, c'est ça d'avoir 4 mollets ;-) . 

En tout cas, bravo à tous ! 

Je pense qu'il faudra prévoir une croix dans le calendrier de l'année prochaine pour le club...
avatar
Cyril M
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1937
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par christophe l le Lun 16 Sep 2013 - 16:51

aller moi aussi je vais y aller de mon compte rendu

arrivée jeudi soir en famille , je recupere le dossard le vendredi et me dits que ca va etre long la transition nat-cap

samedi matin arrivée un peu a la bourre sur mon horaire prévu la veille mais coup de chance je tombe sur jean marc et bertil et du coup nous allons ensemble chercher le passage pour at
apres un slalom urbain entre les badauds on arrivent enfin sur le fameux lieu et la surprise nous ne sommes pas les seuls et c est un beau bordel car les arbitres refusent de nous laisser rentrer avec les sacs donc on pose les velos ou on veut(je trouve une place face a la sortie parfaite pour ma memoire de poisson rouge) je fait des allers retour jusqu a mon sac pour etre sur de ne rien oublier et c est partie pour rejoindre la plage
je pose mes chaussures sur le fameux mur des lamentations en esperant que personne n est l'idée(je l ai eu moi aussi) de nouer les chaussures entres elles
depart natation ca chahute beaucoup mais moins qu a l xterra 2012 ,enfin je comprends quand meme mieux le terme machine a laver arrivée sur la premiere bouée je feinte un peu et fais un leger crochet pour me placer sur la trajectoire la moins disputée(merci les exos de cyril a la piscine),dans la ligne droite je suis encore pris en sandwich par 2 mecs pas tres malin je releve la tete vois un trou devant moi, je mets de bon coup de bras et me retrouve tranquille pour le reste de la course 
le retour et long , je continue a doubler au train mais je me dit calme toi y a 2 tours gardes en pour le 2eme 
arrivée dans le chenal d arrivée je leve la tete et la surprise je vois tous les mecs en train d enlever leur combi !flute y avait qu un tour j aurais du ecouter le brieffing je cours donc jusqu a la douche je garde le bas de la combi et me rince vite fait sous la douche , enfile mes baskets et feu je double 7 mecs rien qu en transition cap j ai la banane
transition impec je fonce sur le velo en prenant le soin de bien faire tourner les jambes pour ne pas me cramer de suite car ca va etre long je sent
les 10 premiers kilo se passe sans probleme je roule avec un gars de toulouse tri que je connais bien on se tape la bourre tout le long jusqu au 15 eme ou on rattrape les mecs un par un qui s accrochent tous a nos roues et c est partie pour 20 km de peloton a essayer de ne pas drafter mais impossible car les mecs roulent comme des furieux en se resserant sans cesse devant mes roues je reste donc en fin de peloton les mains sur les freins pour ne pas revivre le crash du duathlon de toulouse
premiere montée le groupe explose enfin et on peut enfin rouler seul 
le parcours se passe bien je gere les cotes sans mettre d accoups car y a encore le semi derriere 
je fais les 10derniers km avec yannick de muret en discutant car un peloton c est reformer sans qu on essaie de les suivres

arrive la cap ,transition eclair je part "tranquille" avec la surprise de voir le gps afficher 15-15.5km/h pendant 2.5km apres je prend mon vrai rythme(celui imposé par la fatigue) en me disant que ca va quand meme etre long
je cale au 7 eme km et marche une vingtaine de metre ; je repart a un petit rythme en m arretant a tous les ravitos puis vers le 13eme le moral revient je voit que j arrive encore a rattraper et faire le trou , ca me motive, je fini le dernier kilo comme le premier en etant bien content de pas faire un tour de plus

au final belle course avec un resultat etonnant (je partait pour faire dans les 100)meme si j avais un peu peur de m ennuyer pour mon premier half surtout apres avoir pris ma dose de sensations a la transpy vtt 15 jours avant et surtout au raid abs le week end dernier (a faire une fois dans sa vie pour ceux qui aime l aventure) ;j ai quand meme pris du plaisir mais je confirme quand que la distance au dessus ne m interesse vraiment pas en restant admiratif devant les resultats des ironmens du club chapeau

pour les points a modifier je dirais la meme chose que jean marc a savoir trop de possibilité de couper en cap et les parties sinueuses autour du port pas terrible ,le point positif est que l on pouvait se croiser et s encourager (merci les gars du club ca motive) 

rdv week end prochain pour montrer qu on peut aller plus vite que le tuc en equipe
avatar
christophe l
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 291
Age : 37
Localisation : le born ( en france mais c'est pas evident)
Spécialité : la terre et la boue
Humeur : on peut faire des wheelings?

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par rednights le Lun 16 Sep 2013 - 19:21

GANDALF007 a écrit:Olivier (et son Garmin) confirmera peut-être : vu les chronos et le tracé sur Google, et comme prévu avant la course, la distance natation n'y était pas sur le L : autour de 1600m à la place des 1900m annoncés.
3.57km pour l'iron mon cher JM
avatar
rednights
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 542
Age : 44
Localisation : pas loin derrière
Spécialité : la pizza et les croque-mr
Humeur : la patate !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par rednights le Lun 16 Sep 2013 - 19:23

Patrick a écrit:un petit arrêt caca dans les buissons me fait perdre 2 minutes
diantre et tu l'as posé où ta peche ??? parce que c t quand meme en terrain decouvert sur une grande partie du parcours
avatar
rednights
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 542
Age : 44
Localisation : pas loin derrière
Spécialité : la pizza et les croque-mr
Humeur : la patate !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par rednights le Lun 16 Sep 2013 - 19:32

souvenir du départ (il faisait plus sombre que sur la vidéo qui éclaircit pas mal)

ironbask
avatar
rednights
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 542
Age : 44
Localisation : pas loin derrière
Spécialité : la pizza et les croque-mr
Humeur : la patate !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par Patrice le Mar 17 Sep 2013 - 8:09

Une super expérience...
Un départ natation magique en nocturne, un parcours vélo superbe mais très exigeant (1920 m de dénivelé à mon polar!), une course à pied sympa avec des encouragements reguliers du public (merci patrick!) et des bénévoles (qui semblaient prêter une attention particulière aux dossards rouges de l'ironbask ...).
J'ai géré l'ensemble de façon très régulière...à mon rythme et sans coup de barre...yes...en prenant beaucoup de plaisir, même pendant la 2ème boucle de natation!
Donc très content pour une première, déjà envie de recommencer...
Petit message positif pour les triathletes que çà démange de se lancer dans un l'ironman pour le finir...pas besoin de se tuer des mois à l'entrainement, une bonne paella aux fruits de mer la veille c parfait, et çà suffit pour apprécier une bonne bouteille d'irouleguy ...après le podium finisher celle là!
avatar
Patrice
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par CHICKEN RUN le Mar 17 Sep 2013 - 9:01

Kris a écrit:Un p'tit post pour féliciter tous les finishers ! Cette course est belle, trés belle et en même temps difficile. Bravo à tous !!! cheers 

PS : Si il devait y avoir un désistement ce week-end pour la course par équipe à la ramée, sachez que je suis dispo pour remplacement si besoin. A pluche.....
C'est noté !
avatar
CHICKEN RUN
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1839
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par rednights le Mar 17 Sep 2013 - 9:37

et Bruno, il est mort Bruno ?
avatar
rednights
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 542
Age : 44
Localisation : pas loin derrière
Spécialité : la pizza et les croque-mr
Humeur : la patate !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par Patrick le Mar 17 Sep 2013 - 9:40

rednights a écrit:
Patrick a écrit:un petit arrêt caca dans les buissons me fait perdre 2 minutes
diantre et tu l'as posé où ta peche ??? parce que c t quand meme en terrain decouvert sur une grande partie du parcours
Je savais que ça vous passionnerait...  Sur le parcours CaP en rive droite la piste cyclable suivait une route, et de l'autre côté de cette route se trouvaient quelques coins propices, notamment aux abords du pont sous lequel nous passions.

Je ne compte pas non plus y retourner en pèlerinage...
avatar
Patrick
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 464
Age : 44
Localisation : Plaisance
Spécialité : CaP
Humeur : de rire

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par GG le Mar 17 Sep 2013 - 10:13

Bravo à tous !!!

Portettri

_________________
avatar
GG
Admin
Admin

Nombre de messages : 1539
Age : 54
Localisation : Tournefeuille
Spécialité : déjà, c'est pas la natation ...
Humeur : ça va le faire !

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par SebZéro le Mar 17 Sep 2013 - 15:35

Voici le récit de ma longue journée.
Petite nuit la veille, mais réveil pas trop dur.
Arriver à l'AT je trouve les emplacements trop serrés, on ne peut pas passer entre deux vélos et un mec à pris ma place, il a cent de plus que mon numéro, pfff il faut que je l'intercepte pour le bouger. Preparation et direction la plage. Ah oui il fait nuit, pour comprendre le parcours c'est chaud, l'eau est bonne, je met mes lunettes fumées et avec la buée j'y vois que dalle, je vais devoir me mettre en vision nocturne, mais j'ai pas l'option, bon j'y suis maintenant. Premier IM et première séance de natation de l'année, waooo, j'y suis maintenant. Le départ que je pensais être cool me donne l'impression d'être dans un élevage de truites. Au bout de 3 min je prends un coup de coude dans l'oeil gauche et un crac me laisse penser que le verre s'est fendu, j'angoisse d'avoir de l'eau salée dans l'oeil, çà va mais vérif à la première sortie, c'est ok, oh il fait jour. Deuxième tour, quelques moments de solitude. Sortie tranquille, calme, plus beaucoup de monde, je vois de suite mes chaussures qui m'attendent.
Transformation en cycliste et çà continue. Mon clignotant gauche s'allume et ne s'éteindra pas. Le parcours est pas mal, on ne s'ennuit pas, j'ai pu croiser Olivier en mode prédateur. Dommage la circulation assez dense et dangereuse parfois. J'ai du ralentir à cause de voitures qui restaient derrière des cyclistes et m'empêchaient de passer du coup. Un mec avait comme ravito dans les poches une banane et un sandwich sodebo, j'y ai pensé plus tard avec envie (si qqn a un retour d'expérience la dessus). J'ai joué deux fois à l'arbitre avec des mecs qui ont sauté dans ma roue. J'en double un qui me redouble qq secondes aprés en me faisant un sourire qui disait "tu te crois où toi mino", j'avais pas envie de jouer longtemps alors j'ai appuyé pendant 1 min, plus personne dans le rétro, retour en mode cyclotouriste jusqu'à l'AT.
Transformation en coureur et go dans la foule. Ya du monde partout sur le parcours, pour se situer bonjour. C'est le bordel, il faut circuler comme les anglais à gauche et donc pas de respect dans la majorité. Quatre tours s'est lassant, la tactique dite de JM est celle à laquelle on pense, j'ai pas trop aimé la cap, c'était surement bien pour le public. Se croiser pour s'encourager était sympa, mais j'ai pas entendu venga, venga, venga. On était au bon endroit pourtant.
Je vous rejoins pour les cartons et surtout les controles de pointage. Avec un système à puce on aurait pu avoir les temps à chaque tour pour la natation, le vélo et la cap. C'est pas plus compliqué, c'est informatisé, mais quand on voit la valeur de T2, bon. Et c'est pas tout, à l'arrivée on m'annonce 16e et c'est correct sur la feuille de résultat affichée, je remarque que le mec avant moi est à 5 min. Et maintenant un mec s'est glissé à ma place et décale tout le monde. Problème de puce peut être et rectification, sauf que sur les photos d'arrivée on voit bien que je passe la ligne avant lui, d'ailleurs on voit le drapeau qu'il prendra dans les mains posé sur les barrières derrière moi quand je passe.
En conclusion, je suis un peu déçu compte tenu de la publicité faite et ce que j'ai pu entendre sur l'évènement, mais bon l'organisation d'un tel truc ça doit pas être du gateau.
Sinon content de l'avoir fini, impossible de rester debout très longtemps après l'arrivée et endormissement difficile avec ce mal aux guiboles, mais le lendemain aucune douleur, juste les jambes un peu lourdes, j'ai pu aller me balader toute la journée en ville et au bord de l'océan. Moi qui croyais que je ne pourrais pas bouger.
Félicitations à vous et à Patrice qui fait une épreuve supplémentaire, finir de nuit sous la pluie.
A la prochaine.
avatar
SebZéro
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 98

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par gwen le Mar 17 Sep 2013 - 16:36

Respect Messieurs. Ca donne envie!
avatar
gwen
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 149
Localisation : Plaisance du Touch
Spécialité : la sieste et le single malt

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par Cyril M le Mar 17 Sep 2013 - 16:55

N'oubliez pas le prix de cette prestation...
(bien que j'imagine qu'un chrono digne de ce nom ne doive pas couter 150E de plus à Barcelonne ou 450 de plus sur IM) 

Cyril
Qui respecte tous les messieurs et qui a envie aussi de revivre ça...
1h18 en nat...va falloir venir 2 fois par semaine et nager le dimanche pour (encore plus) exploser tout le monde la prochaine fois. 
avatar
Cyril M
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1937
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par CHICKEN RUN le Mar 17 Sep 2013 - 18:30

SebZéro a écrit:Voici le récit de ma longue journée.
....
Transformation en cycliste et çà continue. Mon clignotant gauche s'allume et ne s'éteindra pas.
T'es sûr que c'est le mode "cyclotouriste" ? Comme Olivier, plutôt "predator" !

Bien joué, gars !
avatar
CHICKEN RUN
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1839
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRIATHLON ST JEAN DE LUZ : S, M, L, 2XL : samedi 14 septembre 2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum