Triathlon half de Baudreix 17 septembre 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Triathlon half de Baudreix 17 septembre 2017

Message par Patrick le Dim 17 Sep 2017 - 17:18

Yeah ! J'ai bien cartonné aujourd'hui à Baudreix !

Je finis 25ème, avec un temps de 6h25, soit 35 minutes de mieux qu'il y a 5 ans sur le même parcours.
35ème de la nation en 35 minutes, 30ème du vélo en 4h08 (108km, avec le Soulor et l'Aubisque, 2100m D+), 19ème temps de la montée du Soulor-Aubisque qui était chronométrée indépendamment, et le semi en 1h33 (15ème temps).

Je suis bien content. CR à venir.

Voilà qui clôt une belle saison...
avatar
Patrick
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 455
Age : 44
Localisation : Plaisance
Spécialité : CaP
Humeur : de rire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon half de Baudreix 17 septembre 2017

Message par thierryung le Lun 18 Sep 2017 - 8:35

Joli !!
T'as du te cailler non ?
avatar
thierryung
Pro
Pro

Nombre de messages : 457
Age : 47
Localisation : Roques

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon half de Baudreix 17 septembre 2017

Message par Patrick le Lun 18 Sep 2017 - 11:17

thierryung a écrit:Joli !!
T'as du te cailler non ?

Non, je suis parti en cuissard court (et mouillé...), maillot court, et chaussettes d'hiver, mais j'avais pris ma sacoche de cintre avec un collant long, un coupe-vent, un tour de cou, une cagoule, des gants, des manchons.

Alors évidemment j'ai perdu 3 minutes à enfiler tout ça en haut de l'Aubisque, et 2 minutes à les enlever en bas de la descente, mais je ne voulais pas risquer de me refroidir et d'hypothéquer la fin de course.

Au briefing le samedi ils ont annoncé 2°C en haut de l'Aubisque. Il y avait plus, je dirais plutôt 8-9°C. Pas chaud quand même, et du vent !

19°C en bas pour courir, c'était parfait.
avatar
Patrick
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 455
Age : 44
Localisation : Plaisance
Spécialité : CaP
Humeur : de rire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon half de Baudreix 17 septembre 2017

Message par franckysson le Lun 18 Sep 2017 - 16:52

Belle perf !!
Tu vas carburer grave samedi prochain !!
avatar
franckysson
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 673

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon half de Baudreix 17 septembre 2017

Message par Patrick le Mar 19 Sep 2017 - 10:11

Allez, je vous emmène à la montagne !

Dimanche dernier avait lieu la 5ème édition du triathlon de Baudreix, un half dont la particularité est d’avoir un parcours vélo un peu plus musclé que d’ordinaire, 108 km avec la montée du Soulor et de l’Aubisque, soit 2100m de D+ pour le parcours complet.

J’avais fait la première édition en 2013 en 7h, avec une météo magnifique, pas un nuage, et la vue splendide du cirque du Litor (qui se déploie entre les cols du Soulor et de l’Aubisque), à découvrir si vous ne connaissez pas.

Départ la veille de Toulouse avec Cédric Cinchetti pour qui ce sera une première. On récupère notre petit chalet à 100 m du départ, pratique, notre dossard avec 24 autocollants à foutre partout sur le vélo, le casque, les sacs (OK, j’exagère, mais à peine) et direction le briefing de l’angoisse. On nous annonce 2°C et du vent en haut de l’Aubisque, l’orga met en place un transport de vêtements chauds en haut du col pour pouvoir s’équiper et nous exhorte à la plus grande prudence. Nous voilà prévenus. Nous gambergeons donc pas mal dans la soirée sur la tenue à mettre au départ, les fringues à emporter, à donner à l’orga… Personnellement je reste sur ma première stratégie, je pars en court (mais avec des chaussettes d’hiver), et j’emmène avec moi, dans ma sacoche de cintre, un collant long de course à pied que j’enfilerai par-dessus le cuissard de triathlon, 2 paires de manchons, un tour de cou, un bonnet, des gants d’hiver, et un coupe-vent léger.

Le départ se fait vers 8h, le temps est frais mais pas de pluie à l’horizon, ouf, et l’eau plutôt agréable, vers 21°C. 2 tours de lac avec une sortie à l’Australienne et une natation au milieu des tremplins de ski nautique, je manquais d’élan pour faire des figures, dommage. Je ne veux pas faire d’effort trop intense avant d’avoir passé la difficulté du vélo (et puis bon, la natation n’est pas franchement mon point fort) mais je sors au final en 35 minutes et quelques, très honorable pour moi.

Je sors juste devant Cédric, ce qui m’étonne, un concurrent (un fan en délire ?) lui a ouvert partiellement sa combi au début de la natation, ce qui l’a refroidi et perturbé. Cédric ayant décidé de partir sur le vélo avec des vêtements longs, se met cul nu dans le parc à vélo et se fait un nouvel ami, un arbitre qui vient lui expliquer que c’est un motif de disqualification et qu’il va en référer à l’arbitre principal, qui prendra une décision. Ambiance… J’ai un mot d’encouragement pour Cédric en lui disant de ne pas s’en préoccuper pour le moment et de faire sa course, et je file.

Nous avons une trentaine de km de faux plat montant (bien montant, parfois…) avant d’attaquer les pentes du Soulor, je m’applique à bien mouliner et ne surtout pas forcer pour chauffer les jambes sans les entamer, je m’alimente (Bouffe ! Bois ! Mais désolé Manu, je n’appuie pas encore !). Je me fais donc pas mal doubler, en me disant que je reverrai bientôt la plupart d’entre eux. Un ravito au pied du col, et c’est parti pour 12km la plupart du temps à 7-8%. Je continue d’utiliser une cadence assez élevée (entre 60 et 70 rpm) pour ne pas flinguer les jambes pour le reste de la journée. En 2013 j’avais eu des crampes sur la fin du semi, je veux surtout éviter ça. J’ai reconnu la montée il y a 3 semaines, ce qui facilite ma gestion de l’effort, et je reprends pas mal de monde notamment sur la fin de l’ascension (dont Cédric qui m’avait doublé sur le début du vélo, et qui me dit qu’il a mal au ventre et pense à abandonner, ce n’est pas la journée idéale pour lui). Il y a un ravito en haut du Soulor, je prends un bidon et une banane au passage sans m’arrêter, l’orga a mis en place un chrono indépendant pour la montée Soulor-Aubisque, et je veux faire de mon mieux. Après une courte descente et 4 km de montée à faible pourcentage, nous retrouvons 4 km de pente plus raide pour finir en haut de l’Aubisque. Je double un randonneur à vélo qui m‘annonce que je suis 38ème mais qu’il y a quelques relayeurs devant, c’est pas mal, voilà une bonne nouvelle ! Il fait frais, peut-être 8 ou 9°C, pas vraiment les 2°C annoncés (on ne va pas s’en plaindre), par contre le vent souffle, et je choisis de perdre quelques minutes pour enfiler tous mes vêtements chauds pour la descente, toujours par prudence pour éviter les crampes plus tard. La descente démarre par quelques lacets, puis après la station de Gourette suit la vallée en enfilade, ce qui permet d’atteindre de bonnes vitesses pendant des moments assez longs, la route est sèche, la visibilité est bonne, je me régale alors que je ne suis pas vraiment un descendeur.

Nous arrivons à Eaux-bonnes, je me désape, encore 3 minutes de perdues mais je ne regrette pas mes choix, et il n’y a plus qu’à rentrer, c’est à peu près plat à part une dernière côte courte mais raide à Louvie-Juzon, par contre il reste quand même 45km. Je pars sur un bon rythme, mais ça devient dur quand ça monte dans les petits villages que nous passons. Les kilomètres passent rapidement quand même, les derniers se font vent dans le nez, et je pose finalement le vélo en 4h02, 27km/h de moyenne, j’ai bien géré mon effort, je n’ai pas eu froid, c’est parfait.

Et c’est parti pour le semi, sur un très beau parcours bitume et chemin le long du gave de Pau que nous passons plusieurs fois par des ponts et passerelles, avec un détour sur une route de campagne. Je pars sur un bon rythme, les jambes vont bien, je n’ai pas déclenché le chrono, je ne sais pas trop à quelle vitesse je cours, aux sensations je dirais autour de 13km/h, mais les sensations peuvent être trompeuses avec la fatigue du vélo. Un panneau indique le km 3, je déclenche le chrono pour voir, pas de km 4, bon, mais un km 5, puis un km 7, puis plus rien, et pas sûr que les panneaux soient bien positionnés, j’ai des écarts curieux au chrono. Bon, ne nous prenons pas trop la tête, et faisons de notre mieux. Je fais le premier tour en ne voyant quasiment personne, je double 2 ou 3 concurrents à tout casser. Dans le deuxième tour je reprends plus de monde, dont pas mal de concurrents qui attaquent la CaP, mais je double aussi quelques « rivaux » directs en les encourageant au passage, il y a une bonne ambiance entre concurrents et sur les ravitos. Les ravitos sont nombreux, tous les 3 km environ, j’alterne eau et coca, et sur la fin de la course j’ai un petit début de sensation familière, le petit mal au bide que j’ai vécu sur le Frenchman qui pointe le bout de son nez. J’ai sans doute bu un peu trop, j’arrête donc à partir du 15ème km environ et jusqu’à l’arrivée. Les jambes commencent à tirer sérieusement également à partir de ce 15ème km, mais je garde le rythme, l’arrivée est maintenant proche. Je me demandais si j’arriverais à accrocher le 1h30 sur le semi, raté, 1h33, mais je suis quand même très content de ma course à pied (même pas d’arrêt buisson !) et de l’ensemble de l’épreuve.

Je finis bien entamé, j’ai un contrecoup de tous ces efforts pendant quelques minutes, je profite bien du ravito final, de la Badoit et d’une chaise providentielle, en refaisant le film de la course avec quelques concurrents. Quand cela va mieux je vais me renseigner sur ce qu’a fait Cédric, il est toujours dans la course et finit d’ailleurs peu de temps après.

On cause, on remballe, on se douche, on rentre. Fin d’une belle journée, avec une météo finalement clémente, un peu frais tout en haut, mais douce en bas, et une belle visibilité sur le cirque du Litor (je vous ai dit que c’était beau ?). Je pense avoir optimisé ma course par rapport à mon niveau, c’est une belle satisfaction.


    TotalNatT1VéloT2CaPMontée du col
1Pello OSOROM (1.)S2M (1.)05:12:4000:29:27 (2.)00:00:55 (1.)03:21:25 (1.)00:00:54 (4.)01:20:02 (2.)01:10:35 (1.)
25Patrick CODRONM (25.)V1M (8.)06:25:4500:35:32 (34.)00:05:11 (96.)04:08:29 (30.)00:02:45 (81.)01:33:50 (15.)01:22:29 (19.)
38Cedric CINCHETTIM (38.)V2M (9.)06:46:2700:36:38 (44.)00:03:58 (69.)04:20:45 (49.)00:02:26 (71.)01:42:43 (29.)01:34:25 (47.)
123Philippe SANDOZM (113.)V1M (25.)10:05:4301:08:39 (122.)00:07:42 (116.)05:56:56 (122.)00:03:58 (108.)02:48:31 (118.)02:30:05 (110.)


Dernière édition par Patrick le Mar 19 Sep 2017 - 14:42, édité 1 fois
avatar
Patrick
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 455
Age : 44
Localisation : Plaisance
Spécialité : CaP
Humeur : de rire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon half de Baudreix 17 septembre 2017

Message par thierryung le Mar 19 Sep 2017 - 14:25

Joli !! cheers
avatar
thierryung
Pro
Pro

Nombre de messages : 457
Age : 47
Localisation : Roques

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon half de Baudreix 17 septembre 2017

Message par franckysson le Mar 19 Sep 2017 - 20:36

Très bons résultats, encore une fois, belle perf' !!

Et il y a l'épreuve où tu es le meilleur et de loin (hors catégorie !), c'est le récit de tes courses !!  Very Happy
avatar
franckysson
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 673

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon half de Baudreix 17 septembre 2017

Message par PapyTong le Mer 20 Sep 2017 - 12:48

Chapeau !!!! Et merci pour le CR !
cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers
avatar
PapyTong
Pro
Pro

Nombre de messages : 228

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon half de Baudreix 17 septembre 2017

Message par Cédric B. Hier à 19:06

1h33 sur le semi... Pff... ça fait rêver! un jour, moi aussi je courrai vite !
et merci pour le cr, ça donne envie !!
avatar
Cédric B.
Pro
Pro

Nombre de messages : 292
Age : 35
Localisation : Villeneuve Tolosane
Spécialité : j'y pense !
Humeur : Ah oui !

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum