Triathlon des neiges - Défi de L'ours - Luchon le 11/03/2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Triathlon des neiges - Défi de L'ours - Luchon le 11/03/2012

Message par Patrice le Sam 21 Jan 2012 - 20:32

Je viens juste de m'inscrire ...
Peut-être qu'il y aura d'autres amateurs ?

La partie course à pied, longue de 7 km, s’effectuera autour de Luchon. Le parcours vélo(vélo de route) de 27 km sera roulant au départ, pour finir avec la montée sur la station. L’épreuve de ski consistera à descendre sur 1km500, puis remonter en ski de randonnée(peaux de phoques ) au plateau de Superbagnères avec un dénivelé de 400 mètres.

Insciptions et infos ici : http://clublesoursducomminges.jimdo.com/triathlon-des-neiges-2012/

Si il n'y a pas de neige (ca peut arriver Smile, la partie ski se fait en course à pied.
avatar
Patrice
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon des neiges - Défi de L'ours - Luchon le 11/03/2012

Message par CHICKEN RUN le Sam 10 Mar 2012 - 11:08

Bon, ben, j'y serai...
Very Happy
avatar
CHICKEN RUN
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1839
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon des neiges - Défi de L'ours - Luchon le 11/03/2012

Message par CHICKEN RUN le Lun 12 Mar 2012 - 10:58

Allez, un petit compte rendu de l'épreuve.

Pas un vrai triathlon des neiges, puisqu'il n'y a pas de ski de fond, et vélo et cap sont sur bitume. Plutôt petit raid multi...
Accès à 30€ (+2.20€ lesportif.com) pour les licenciés (+2€ de pass pour les autres). Possibilité de s'inscrire jusqu'à J-2, ce que j'ai fait. En effet, c'est le genre de course où un temps médiocre (brouillard, froid, pluie, neige ou vent) peut ruiner le plaisir d'une course. Merci Météo-France pour les prévisions correctes, puisque les conditions étaient idéales (presque trop, voir plus bas). D'ailleurs, respect et admiration pour les organisateurs, car à mon avis, cette course est quand même un risque financier non négligeable (avec la possibilité de s'inscrire seulement à la dernière minute).

Pour la logistique, départ de Toulouse à 6h du mat Sleep (c'est Patrice qui m'emmène, merci, et encore mille excuses pour la boue dans la voiture !!! pig ), arrivée 8h, retrait
des dossards, pose du matos pour le vélo à l'AT1, puis montée en voiture
avec le reste du matos à Superbagnères, 9h... Tout le temps pour
préparer l'AT2 (ici, il fait soleil et plus chaud qu'en bas), puis
redescente à 10h par les œufs, prêts à courir, joindre le départ en
échauffement, 10h15, briefing, 10h30 le départ.

La course :
* Départ 10h30 de Bagnères de Luchon, pour une CAP de 7 km autour de la ville.
* Retour à l'AT1 pour enfourcher les vélos, pour 27 km : 10 km sur une boucle (plate) dans la vallée, puis le reste sur la route de Superbagnères, arrivée à 1800m, et 1250m de D+.
* Arrivée à l'AT2 à l'hôtel, pose du vélo, enfilage des ski-boots, chaussage des skis, descente sur 1.5km (1mn ???) ; arrêt, peautage des skis, et remontée vers l'AT2 (400m D+) pour joindre l'arrivée.

MA course :
Je précise que ma préparation physique est minimaliste : je sors de l'hiver, pas énorme de CAP (2 séances/semaine depuis 3 semaines), très peu de vélo (550km), une sortie de ski de rando à Noël, une (bonne et rude, merci Olivier) sortie de ski de fond dimanche précédent, pas de quoi m'inciter à une performance. Mes motivations sont d'une part que les tri des neige m'attirent, qu'il faut encourager les clubs qui se démènent pour organiser ce type d'épreuves. (Mais il faut que le soleil soit là quand même !) Avec plusieurs épreuves, et au moins un VRAI tri des neiges, je pense que je décalerais ma saison avec une période de compétition en hiver.

Bref, avant le départ, c'est plutôt des considérations d'habillement qui me préoccupent : la tempé est de 0/1°, mais la partie cap puis vélo à l'ombre me fait me couvrir un peu (gants de soie, petit bonnet, veste coupe vent). Sur la ligne de départ, la majorité des coureurs semblent plus légèrement couverts... Hum ! Plusieurs sont en court (trifonction et manchettes) Shocked ; bizarre tout de même. Me serais-je trompé ? Bah ! Je dois être victime de la guerre psychologique.

PAN ! C'est parti !
CAP : bon, après 2 km, ben je me rends à l'évidence, la veste, les gants et le bonnet sont en trop.
Vélo : je laisse les gants à l'AT, garde la veste (en vélo, ça va le faire), un buff sous le casque... Départ rapide sur les 10 km du plat, encore à l'ombre... Ca va vite, la tempé monte... Trop chaud... (trop vite ???)... Sortie de Bagnères, nous voici déjà dans la montée, d'un coup d'un seul. Il me reste juste une ou deux rondelles pour les 10km de l’ascension finale, ça craint du boudin... No Et on passe au soleil. Le moral sous le buff, est très bas. pale J'arrive à enlever le buff sous casque, la transpiration me rentre dans les yeux. Ouille ouille ! Ouvrir les manches, j'y arrive, les ôter, impossible. Les coureurs me passent les uns après les autres. A ce moment, je me demande si je vais être capable d'aborder les premiers esses, j'ai vraiment envie d'arrêter... Suspect No Abandonner serait une première... KM16, Je stoppe, un pied sur la bordure. pale J'enlève enfin les manches, essuie la transpiration, prends le temps de manger une poignée de pruneaux, ch'en ai plein les dents, cha accroche bien, et repars enfin. Première épingle... La montée est rude mais finalement bien régulière, et les km défilent, lentement mais sûrement. J'ai le temps d'admirer le paysage dans la montée (ah oui ! Je ne regrette pas d'être venu - si j'atteins le sommet), d'engueuler une dame qui attend pour encourager son mari, arrêtée sur le bord de la route avec le moteur en marche. albino L'hôtel est en vue, dernier km assez rude, enfin l'AT2. Je me déleste prestement de ma satanée veste et de tout l'encombrant, tenue légère pour le ski, un bidon en ceinture, attention aux crampes en enfilant les shoes, et let's go. OOooops ! Failli oublier les peaux, la dernière connerie à ne pas faire. Hop ! Dans le pantalon, au chaud. Relet's go... Position de l'oeuf dans la descente (ça je connais bien, je suis sûr d'avoir fait un podium sur cette partie !), et je vois la belle ligne des fourmis qui remontent la pente sur la droite de la piste (bigre, il y a du monde devant), et à l'aire d'empeautage 45" plus tard. Ca colle correct (les peaux), mais la mise en place des cales de montée déclenche les premières crampes. What a Face C'est donc l'heure de la prise des pilules stop-cramps-sels-et-potassium, dans ma poche arrière.... De ma veste coupe vent... Que j'ai volontiers abandonnée dans l'aire de transition, à côté de l'arrivée. tongue tongue tongue Bon, ben tant pis. Pas de ravito sur le parcours, j'ai quand même un bidon plein et quelques pruneaux. Rebelote pour le sourire "Jacquouille la Fripouille", et ch'est reparti. Gestion des crampes jusqu'à l'arrivée, le temps de perdre encore quelques places, mais c'est fini. 2h47', milieu de classement. Les premiers sont en 2h06 je crois.
J'attends mon coreligionnaire Patrice, je pensais qu'il me doublerait dans la montée vélo. Je vais voir dans la montée... Oui, le voilà. Mais il s'arrête tous les dix mètres. Ben c'est nettement pire que moi, au niveau des crampes ! Les derniers mètres sont terribles, mais petit à petit l'hirondelle... Euh ! La ligne est franchie enfin.
Ravito, soleil et douceur, ça va nettement mieux !

Conclusions :
1/ Vidi, vici et je ne regrette pas d'être veni ! cheers Temps magnifique, paysage...
2/ Je me le reprogramme pour l'an prochain, à condition d'avoir un back-up vélo plus important. Et un temps correct, vu que ce n'est pas un objectif sportif, mais ludique et touristique plutôt.
3/ L'organisation était très bonne. Il manque des ravitaillements sur les parcours : je dirais un à l'AT1 (fin de CAP) ou sur le parcours vélo au km 17, et surtout un à l'aire de peautage avant la remontée ski.
4/ Nous étions deux du club, un peu plus ce serait plus sympa. Lourdes, Pau s'y déplacent en masse ; les toulousains restent timorés.
5/ Pour n'avoir pas reconnu le parcours vélo (si, en voiture !), je pensais que c'était 10km plat, 10 km légère montée, et 10 km ascension finale. Faux ! En fait, c'est 10 km plat, et paf ! 20 km d'ascension (dont les 10 intermédiaires avec quelques relâches). Ça m'a foutu le moral en l'air.

JM geek
avatar
CHICKEN RUN
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1839
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon des neiges - Défi de L'ours - Luchon le 11/03/2012

Message par Patrice le Mar 13 Mar 2012 - 6:26

Pas grand chose à ajouter à ce CR super complet ...

Pour ma part c'est une super expérience dans un paysage grandiose !

J'avais enclenché le mode "Diesel" dans la montée vélo, mais cela n'a pas suffi pour éviter les crampes : à 500m de l'arrivée à Superbagnères (assis sur le bord les fesses dans la neige .... ).

Puis j'avais "légèrement" sous estimé la difficulté/durée de la partie ski ... je suis parti sans boisson, grosse erreur:) Heureusement un organisateur sur le parcours m'a proposé sa gourde ... de l'eau un peu anisée... Ca n'a pas suffi pour éviter à nouveau les crampes : dur de s'étirer dans les chaussures de ski de rando.

Bref c'était très bien, mais surement pas le plus simple pour débuter la saison:)

Patrice.
avatar
Patrice
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon des neiges - Défi de L'ours - Luchon le 11/03/2012

Message par Cyril M le Mar 13 Mar 2012 - 6:43

Super reportage, ça donne envie. Merci les gars...
Va falloir essayer ça l'année prochaine ; ça fait quelques temps que ça me tente ce truc là
avatar
Cyril M
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1932
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon des neiges - Défi de L'ours - Luchon le 11/03/2012

Message par CHICKEN RUN le Jeu 15 Mar 2012 - 20:51

Cyril M a écrit:Super reportage, ça donne envie. Merci les gars...
Va falloir essayer ça l'année prochaine ; ça fait quelques temps que ça me tente ce truc là
Pourquoi l'année prochaine ???
Possibilité de remettre le couvert ICI ! What a Face What a Face Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
avatar
CHICKEN RUN
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1839
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon des neiges - Défi de L'ours - Luchon le 11/03/2012

Message par Cyril M le Jeu 15 Mar 2012 - 20:54

3 jours de ski de rando prévus pour moi
avatar
Cyril M
IronMan
IronMan

Nombre de messages : 1932
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum